Les Pretenders ne font pas semblant !

 

« Pretenders »: voilà un disque dont il faut reparler. La fabuleuse énergie post-punk combinée à une écriture soignée, les vocaux de la belle noiseuse Chrissie Hynde: les années n’ont altéré ni la pertinence ni le plaisir procuré par ce premier essai, sur lequel le combo avait quasiment tout bon. Le décrassage de « The phone Call » et son tempo vicieux, le monstreux « space invader », le calibrage parfait de « stop your sobbing » (reprise des Kinks) ou de « Brass in a Pocket » l’illustrent: c’est de l’excellent ouvrage, de la power-pop pleine d’à-propos. Le live du sautillant « Up the neck » (ci-dessous) permet d’apprécier l’efficacité live du combo:
 

La force du premier album est ici bien résumée: un son homogène mais des morceaux variés, accessibles sans être raccoleurs, qui n’oublient jamais d’incorporer la petite idée (reprise inspirée, rythmique retorse) qui fait la différence. Rien ici n’est fondamental, mais plutôt d’une très noble superficialité, et le résultat est parfaitement jubilatoire. On est bien loin de la période FM du groupe (le mou « I’ll stand by you », « middle of the road » etc …) qui est malheureusement la seule chose que beaucoup connaissent des Pretenders. A ceux-là on recommande vivement l’écoute de ce premier opus, autrement plus excitant.

Pour découvrir: http://www.deezer.com/fr/#music/pretenders/pretenders-expanded-remastered-91684
 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Booste le trafic de ton blog
%d blogueurs aiment cette page :