Flash and the pan, chaussée humide !

 
 
Porté sur le devant de la scène puisque support musical d’un récent spot TV automobile, l’excellent « Walking in the rain » du groupe-projet Flash and The pan sonne plus que jamais moderne. Ces trois accords de synthé lancinants, ces vocaux-bruitages (préfigurent les traitements electro modernes, voir WilI-IAM des Black eyed peas mais tellement d’autres également), ce dépouillement quasi-conceptuel dans la grande tradition de ce qu’avait développé notamment Kraftwerk : le résultat est aujourd’hui encore assez impressionnant.
 

Amusant de voir que ce sont les ex-Easybeat Harry Vanda et George Young, par ailleurs producteurs historiques d’AC/DC, qui ont lancé en 1978 ce projet. Le reste de cet album (et disons le franchement de la carrière du groupe) est insipide: new wave sautillante et tartignole passablement faisandée, on est loin par exemple du superbe spleen de Joy Division, loin également du minimalisme inspiré et marquant de ce « Walking in the rain ». C’est peu dire qu’accouchée dans un tel environnement, cette pépite one shot improbable n’en revêt que plus de valeur !

Pour découvrir: http://www.youtube.com/watch?v=cJFB0roVxaM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Booste le trafic de ton blog
%d blogueurs aiment cette page :