Gordon Lightfoot, le pied-tendre de la folk

 
 

Gordon Lightfoot, malgré ses mauvais airs de Lee Van Cleef (à moins que ce ne soit Ginger Baker ?) et un paquet de morceaux dispensables, est un artiste attachant. Correctement compilé, le Canadien est même magnifique, juger sur pièce avec ce High Five parfait proposé par Rhino: Cajun de charme sur « Sundown » (on pense, comment dire -Fortement- au « Water of love » de Dire Straits) harmonies irradiantes Sur « If you Could read my mind », dépouillement trouble sur la très belle « Beautiful », folk en grande pompe sur « Wreck of the Edmund Fitzgerald » et « Carefree Highway »: avec ce quinté, on frôle une certaine idée de la perfection. Le meilleur de ce que Lightfoot peut offrir est excellement approché avec ces titres tirés de ses albums post-60’s, très différents et splendides: Rhino nous propose une synthèse parfaite, présentant de façon ultra-sélective et honnête le folk en accords souvent mineurs de l’homme, sans chercher à en éluder les limites (emphase parfois quasi théâtrale sur les vocaux et sophistiquation progressive des arrangements tendant vers le trop plein, en gros). Musicalement, le temps qui passe n’altère aucunement cette oeuvre qui ne vieillira probablement jamais: histoires d’amours impossibles desuètes et charmantes qui sonnent à la fois noble et aéré, le tout est proprement ravissant. Dommage que cette galette soit si courte, mais le résultat en est un disque dont rien n’est a jeter !

 

A ce propos, on aurait pu parler des compilations sur plusieurs CD comme Songbook reprenant la globalité de l’oeuvre de Lightfoot. Certes exhaustives, elles sont paradoxalement assez cruelles, faisant la part belle aux grattouillages folk interminables et finalement très anecdotiques dont Lightfoot emplissait la plupart de ses albums. Entre ceux-ci slaloment de trop rares morceaux du calibre de ceux présentés ci-dessus. Bien trop longues et insistant sur les limites d’un artiste par ailleurs capable de chef-d’oeuvres, ces sommes appuient inutilement là ou ça fait mal; particulièrement injuste, car pour qui a le temps de trier, l’oeuvre de Gordon le pied tendre réserve de très beaux moments que cette Compilation flamboyante introduit, elle, de façon idéale.

Pour découvrir: http://www.deezer.com/fr/#music/result/all/five%20lightfoot

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Booste le trafic de ton blog
%d blogueurs aiment cette page :