Shakin Street: ces remuants français

  
 
A quelques rares exceptions près (Noirs désirs-RIP, les Dogs…) le Rock français est une cible de moquerie facile. Alors quand une vieillerie resurgit, et qu’on se rend compte que bien loin d’être ridicule, cela tenait sans problème la dragée haute à la concurrence anglo-saxonne le temps d’un morceau mirifique, on en parle !
 
Alors certes, Shaking Street a un nom a coucher dehors, chante en Anglais, comptera en ses rangs l’américain Ross the Boss qui irait plus tard former Manowar. Et disons-le sans détour, le rock vaguement hard et épais produit par le combo ressemble à tellement d’autres (pat bénatar en tête)… Mais le temps d’un single jouissif et un peu crétin, le fabuleux « Solid as a Rock », Shakin Street fut sublime.
 

Un son live aussi fiévreux que bidonné (avec cri d’un public survolté venu d’on ne sait ou), la voix de tigresse de prisunic de Fabienne Shine, des guitares teigneuses qui visent le mur de son concocté par Steve jones pour le « I Love Rock’n Roll » de Joan Jett: tous cela coïncide superbement le temps de cet instantané bouillonnant et roboratif. Que demande le peuple ?!!

Publicités
Comments
One Response to “Shakin Street: ces remuants français”
  1. cyrod dit :

    et un ptit Thugs, non ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Booste le trafic de ton blog
%d blogueurs aiment cette page :