Fred ain’t dead !

 

 
La preuve que le folk n’est pas fatalement voué à ennuyer au bout de 2 morceaux. Fred Neil est un excellent artisan du genre, dont on parle bien peu en comparaison de Johnny Cash ou Nick Drake; pourtant sa carrière comporte d’excellents moments. L’homme a débuté avec une musique pétaradante compilée dans l’album rare single collection :doo wop, rock’n roll (en gros tout ce qui marchait à l’époque… pas folle la guêpe): pas pire mais pas mieux qu’un autre. Après cela et sans complètement abandonner cette démarche, notre homme décide de régulièrement plonger sa musique dans une mélancolie confuse et soyeuse: c’est cette tendance musicale que la copieuse compilation the many sides of fred neil documente très largement et c’est assez splendide. « The dolphins », « faretheweel », « Everybody’s talking » ressortent mais chaque morceau vaut le détour. La musique a ici beaucoup d’âme (la voix de crooner de Neil : la virilité incarnée, pas moins), fourmille de petites idées d’arrangements (« I’ve got a secret » et son intro qui rappelle les productions de Bacharach) d’harmonies (« felicity ») et de production bienvenues.
 
Sur cette sélection de morceaux, la base est clairement Folk mais l’électricité et les influences musicales populaires américaines affleurent en permanence: excellente chose, qui permet d’éviter une ennuyeuse uniformité sonore dont pâtissent, ll faut bien le reconnaître, certains des disques de Fred Neil (Bleeker and Mcdougal) et Folk en général. Cette compilation parfaite évite les écueils en se focalisant sur ce que Neil a produit de plus intéressant (bien plus que les succès genre « Candy man ») et propose une musique épurée sans être austère, aussi splendide que parfaitement désuète et donc absolument charmante. Pas la peine de dire que c’est une réussite et peut être même une découverte: on n’aurait jamais pensé que la discographie du sombre Neil puisse renfermer une telle collection de gêmes. Aucun Biopic ne sera probablement consacré à Fred Neil, pourtant ce disque passe infiniment mieux qu’une compilation de Johnny- Walk the line-Cash: drôle d’époque.
 
pour découvrir: http://www.deezer.com/fr/#music/fred-neil/the-many-sides-of-fred-neil-300239
 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Booste le trafic de ton blog
%d blogueurs aiment cette page :