Pour quelques BO de plus: Serpico


Serpico, polar adapté du livre de Peter Maas, est un des grands rôles d’Al Pacino au cinéma. Pourquoi vous en parle-t-on ici ? Parce qu’en plus d’être un film jouissif, Serpico offre une superbe BO dirigée par Mikis Theodorakis, qui fait pour beaucoup du charme du film. S’y mèlent cuivres jazz délicats (« Alone in the appartment »), influences traditionnelles grecques (« theme from Serpico »), et grooves typiques des années Shaft, pour un résultat assez frais et original; on pense au travail de Bernard Hermann sur la BO de Taxi Driver (Scorcese), influences hellènes en plus.

Le résultat, très inspiré et particulièrement réussi notamment sur les 5 premiers morceaux, est éminemment sympathique et mérite amplement qu’on y jette une oreille.

Pour découvrir http://www.deezer.com/fr/#music/mikis-theodorakis/serpico-189146

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Booste le trafic de ton blog
%d blogueurs aiment cette page :